date de mise à jour : 05/06/2020

Centre Hospitalier Guillaume Regnier


Le CHGR est un établissement public de santé mentale. Ses missions sont les suivantes :

• prévention

• diagnostic

• soins

• réinsertion sociale

• enseignement et recherche (2 services hospitalo-universitaires/ 4 Professeurs des Universités-

Praticiens Hospitaliers PUPH).

 

Le CHGR prend en charge les adultes, les enfants, les adolescents, les personnes âgées, les personnes en détresse souffrant de problèmes psychiques. Il accueille les patients hospitalisés sans consentement.

 

L’organisation de la psychiatrie par secteur permet votre prise en charge selon votre lieu de résidence. Elle permet l’accès à une équipe pluridisciplinaire (psychiatres, infirmiers, aides-soignants, psychologues, assistantes sociales…) sur le site principal, ou par l’intermédiaire de soins dits « ambulatoires » sur de nombreux sites répartis sur le département. Le département d’Ille-et-Vilaine est découpé en 11 secteurs géographiques pour la psychiatrie générale (adultes) et 4 pour la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent (enfants, adolescents). Le CHGR gère 9 secteurs de psychiatrie adulte et 3 secteurs de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent.

 

 

ACCUEIL USAGERS
 Rue moulin de Joué à Rennes
 STANDARD : 02.99.33.39.00
 Fax général : 02.99.33.39.93

 

ACCUEIL ADMINISTRATIF  
108, avenue du Général Leclerc
BP 60321 - 35703 RENNES Cedex 7

02 99 33 39 00

dircom@ch-guillaumeregnier.fr

 

http://www.ch-guillaumeregnier.fr/

 

  • CASSAJA : Centre médico-psychologique pour enfants et adolescents

     

    214 rue de Châtillon

    35200 Rennes

    02 99 32 20 72

     

    Du lundi au vendredi de 9 heures à 19 heures.

     

    Centre d’accueil et de soins spécialisés pour adolescents et jeunes adultes de 13 à 21 ans.

    Espace d’écoute et de soins spécialisés, mais aussi d’ouverture sur les structures de proximité (telle que MJC…)

    Libre accès à la structure pour les particuliers et les professionnels.

     

  • SPAO : Service psychiatrique d’accueil et d’orientation

     

    Rue moulin de Joué à Rennes

    35703 RENNES

     

    7 jours sur 7 de 9 h à 21 h, une équipe médicale (infirmiers et psychiatres) accueille les personnes en situation de crise. Ce service accueille des patients de plus de 16 ans et les oriente vers une hospitalisation, un suivi ambulatoire ou une prise en charge à l’extérieur selon les besoins.

     

  • CSAPA l’Envol : Centre de soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie

    4 boulevard de Strasbourg

    35000 RENNES

    02 99 33 39 20

     

    Ouvert de 10 heures à 18 heures.

     

    L’Envol est spécialisé dans la prise en charge de l’alcoologie, la toxicomanie, les troubles alimentaires, la tabacologie…

     

    Ce service accueille les personnes avec ou sans prescription. Elle est reçue par un Infirmier spécialisé qui oriente par la suite.

     

     

  • EMPP : Equipe Mobile Psychiatrie Précarité

    02 99 33 29 20

    Equipemobile.paph-guillaumeregnier.fr

     

    Du lundi au vendredi de 9 heures à 17 heures

 

L’EMPP est un dispositif permettant l’accès au soin spécialisé et la prise en charge médico-psychologique des adolescents en situation de précarité sur Rennes Ville et Rennes Métropole

L'équipe du centre hospitalier Guillaume Régnier réunit des pédopsychiatres, des psychologues, une assistante sociale, des infirmiers. Ils se déplacent dans le sud du département, toujours à deux, pour rencontrer l'adolescent et sa famille. La première mission de l'équipe est la prévention. En dix entretiens, au maximum, des problèmes peuvent être réglés, des noeuds dénoués. Pour les cas les plus graves, l'équipe facilite l'accès aux soins et passe le relais à d'autres professionnels.

 

·         Maison des Usagers du Centre Hospitalier Guillaume Régnier
108, avenue du Général Leclerc
02 22 51 41 25

maison.usagers@ch-guillaumeregnier.fr

Des bénévoles d’associations et de structures de soutien aux malades et à leurs familles, partenaires du CHGR, sont

présents pour vous écouter, informer, conseiller, accompagner, soutenir en respectant l’anonymat et la confidentialité.

 

 

 

 

 

 

Centre Ressources "Familles et troubles psychotiques" -

12, rue Franz Heller -

 

35700 Rennes

 

Tél 02 99 87 55 78

 

larenoux@laposte.net - l.renoux@ch-guillaumeregnier.fr

 

 

Contact

 

Pôle universitaire de Psychiatrie de l’Adulte du CHGR :

 

Objectifs : Accompagnement des familles ayant un proche souffrant de maladie psychotique ; Informations et formations pour les professionnels aux

«interventions thérapeutiques de pointe» ; Formations des professionnels du social et du médico-social à la connaissance des ressources en matière d’accompagnements et de soins.


 

DISPOSITIF DE SOUTIEN à la population :

MISE EN PLACE DE 4 permanences téléphoniques AU CHGR :

du confinement au deconfinement

POUR LES

femmes enceintes et jeunes mamans, enfants exposés aux violences intrafamiliales, adolescents, familles en difficulte

 

La souffrance psychique est susceptible de s’accentuer au sein de la population générale compte tenu des mesures de confinement mises en place pour limiter la propagation de l’épidémie de Covid-19 sur le territoire. Cette situation va se prolonger durant le déconfinement pour beaucoup d’enfants et adolescents qui resteront au domicile. La phase de déconfinement constitue une période de transition qui nécessite un soutien, accompagnement et aide psychologiques.

 

Les soins en psychiatrie se poursuivent et se réinventent tout en prévenant le risque de propagation du virus

 

Face aux impacts sur la santé mentale de la population générale, en cette période de crise sanitaire, toutes les équipes de l’établissement, soutenues par l’ARS Bretagne et en lien avec les partenaires (éducation nationale, services sociaux, etc.) se sont adaptées pour répondre aux besoins de soins.

 

Parmi la diversité des personnes accueillies, le Pôle Hospitalo-Universitaire de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent (PHUPEA) du Professeur Sylvie TORDJMAN du CH Guillaume Régnier a identifié des populations particulièrement vulnérables à besoins spécifiques nécessitant un niveau d’expertise dans le domaine concerné (de la périnatalité à l’adolescence) : les femmes enceintes et jeunes mamans ; les enfants exposés aux violences intrafamiliales, les adolescents, et les familles en difficulté dans leur parentalité.

 

Ouverture de 4 permanences téléphoniques :

 

 

  1. Grand public et professionnels : femmes enceintes et/ou jeunes mamans
  • Les femmes enceintes (ou avec leur bébé) peuvent être en grande difficulté du fait de leur isolement social dû au confinement qui risque de se prolonger, même s’il devient partiel, et ne leur permet plus de bénéficier de l’aide habituellement apportée par leur famille (parents, grands-parents, etc.).
    Elles peuvent avoir de plus peur que leur bébé soit contaminé par le COVID-19.

 

06 15 85 98 51 [lundi au vendredi 9h - 18h]

 

  1. Grand public et professionnels : enfants exposés indirectement aux violences intrafamiliales (incluant les violences conjugales)
  • De nombreuses études ont mis en évidence que les enfants et adolescents exposés aux violences intrafamiliales sont à risque de développer un trauma et ultérieurement des conduites d’agression ou de victimisation. Ces enfants représentent les adultes de la génération future et nous nous devons de les protéger.

 

Pour les familles : 06 04 65 40 52            [lundi au vendredi 9h - 18h]

Pour les professionnels : Gendarmerie, Police, Services sociaux, Associations, etc. : 06 03 36 34 96

                                                              [lundi au vendredi 9h - 18h]

 

 

  1. Grand public et professionnels : Adolescents
  • Le risque de dépression et de passage à l’acte suicidaire est plus important dans cette période de transition et de vulnérabilité que représente l’adolescence.
    Il est nécessaire que des professionnels spécialisés de l’adolescence puissent évaluer, dans cette situation de confinement, les possibles signes de dépression et risques de suicidalité chez les adolescents qui sont très souvent non-demandeurs (sans demande explicite), à partir d’une inquiétude portée par les parents ou des médiateurs (professionnels de la santé mentale en première ligne assurant la permanence de votre ligne d’écoute).

 

06 01 44 45 01 [lundi au vendredi 9h - 18h]

 

  1. Grand public et professionnels : Familles en difficulté
    Au décours de la période de confinement avec une transition vers une phase de déconfinement qui peut être une période d’extrême fragilisation des liens familiaux, il s’agit de soutenir et d'accompagner les parents dans cette période de vulnérabilité, de les aider à se recentrer sur leurs compétences, à identifier et réactiver leurs propres ressources, et le cas échéant à les orienter vers une prise en charge adaptée à leurs difficultés. Cette permanence téléphonique offre l’écoute de thérapeutes familiaux en partenariat avec des associations de soutien à la parentalité, comme l’Ecole des Parents et des Educateurs d’Ille-et-Vilaine.

 

 

06 04 65 47 78 [lundi au vendredi 9h - 18h]

 

 

Ces permanences téléphoniques permettront d’évaluer la situation par des professionnels en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent d’ores et déjà formés dans ces domaines et immédiatement disponibles pour débuter des téléconsultations de prise en charge thérapeutique dès le premier appel.

 

Ces nouvelles permanences téléphoniques sont déjà actives. Le fonctionnement de ces dernières s’adaptera en fonction des besoins et de l’évolution de la crise sanitaire.

 

Complémentaires aux dispositifs existants, ces permanences ne substituent pas au centre 15, qui reste le numéro pour les urgences médicales, ni au numéro national d’information sur le COVID-19, ni à tous les numéros directs des différentes structures de soins psychiatriques, notamment les Centres Médico-Psychologiques (CMP).

Elles fonctionnent grâce à une équipe de professionnels de santé spécialisés du CH Guillaume Régnier.

Le territoire prioritairement desservi est départemental.